Claude Guéant, c'est mon idole ! Mon mentor aussi !

Publié le par Nadine

Salut les loosers

 

gueantcroisade.jpg

 

Hahahaha qu'est ce qu'on s'est bien éclatés à Nancy hier soir ! On a abusé du gris de Toul et du vin rouge, mais on s'est fait plaisir ! Claude Guéant était là, et avec lui, on ne s'ennuie jamais ! On se lâche, pas qu'en lâchant des gazs, non, on se décomplexe au niveau de la parole, et je peux vous dire que ça marque les esprits ! Ca a mis en Fuhrer...euh...en fureur les bobos gauchistes islamistes moralisateurs bien pensants bénis oui oui et les culs terreux votant pour eux. On a nous aussi nos culs terreux, mais on sait comment s'y prendre avec eux. Après, on a fait un meeting près de Nancy, et je peux vous dire qu'on n'a pas fini d'en parler ! La consigne de Nico était très claire : Vu qu'on se fait défoncer sur le bilan, qu'il n'y a pas de propositions et que Hollande grimpe de nouveau dans les sondages, on reprend les bonnes vieilles méthodes d'antan. On joue sur la peur en cassant du musulman, notre cible privilégiée. Comme Claude Guéant adore ça et moi aussi ( je serais même prête à planquer un cadavre dans le coffre de ma voiture si on me le demandait ), on a été chargés d'envoyer du lourd et de ne surtout pas se retenir !

 

the-racist.jpg

 

Claude, il sait se lâcher, ce n'est pas un coincé du fion ! Il a comparé la Corrèze de Hollande à la Grèce, comme on a déjà balancé ça des milliers de fois et que les journalistes ne rappellent que très rarement que la droite a dirigé ce département jusqu'en 2008 en creusant les déficits, on peut endormir les corniauds. Le meilleur, c'est quand il a dit qu'il défendait la laicité et que pour les élections locales, si on donne le droit de vote aux étrangers, le halal sera obligatoire dans les cantines. On s'en fout de réduire les étrangers aux musulmans, de confondre islamiste (qui veut imposer ses règles) et musulman comme le disent les gauchistes, que les étrangers ne pourront pas être élus car pas Français, ce qui compte, c'est que la peur se propoage et puis on déteste les étrangers. Une croisade s'impose sinon ils vont nous bouffer ! On n'a pas fini de vous exciter là dessus, croyez moi ! Quoi ? C'est mal ? Vous êtes tous des gros naifs alors ! Moi, je ne veux pas porter la burqa ! Même des gauchistes blancs me conseillent de la porter, ça prouve que l'invasion ne se fait pas qu'en nombre, mais aussi dans les esprits ! Comment ? C'était pour se moquer de moi ? Pfff, la haine aveugle, je suis un canon ! La Michel Pfeiffer de Toul ! La Elvira de notre Tony Montana Nico.

 

Après le meeting, on est retournés chez moi et on a descendu un cubis. On était complètement schlass ! J'ai rédigé une chanson à la gloire de Claude qu'on a ensuite chanté avec des amis en karaoké en reprenant la bande sonore de la chanson de Thierry Le Luron sur Le Pen. Mais pour Claude, c'était un compliment bien sûr, il était ravi !

 

Personne n'avoue que pour lui il va voter
Pourtant de Nice à Belleville des Français
Vont se porter sur son nom et ses idées
Comme la gègéne ça peut m'exciter
De Vimy du Pas de Calais où pousse le blé
Entouré par des légions de crânes rasés
Je fantasme sur ta nation milicée
Souvenirs ... attention ... danger

Guéant, les hommes ne sont pas égaux pour moi
Guéant, ils n'ont pas le même cœur qui bat
Guéant, ni le même sang coule dans leur veines
Guéant, Mohamed, Amid ou Alain
Guéant, je ne vois là pas que des êtres humains
Guéant, qui ne sont pas les Français de demain

Tes propos attrape-gogos font fureur
Lorsque tu traites de salauds tous les beurs
Faut dire que pour rafler le plein de tes voix
Tu as sorti la grosse Bertha
A Santiago comme à Moscou les extrêmes
Ont survécu longtemps par les coups qu'ils assènent
Je fantasme sur ta nation barbelée
Souvenirs ... attention ... danger

En Algérie on t'aurait appelé la vache qui rie
On te surnomme désormais Laval qui rie
Wagner reste ton musicien favori
Toi tu te vois sous-lieutenant Jean-Marie
Menhir retaillé par Arno Breker
Ton parti pris n'est pas celui d'Edouard Leclerc
Les Français te feront député
Souvenirs ... attention ... danger

Guéant, les marches au pas cadencé
Guéant, Maintenant tout ça n'est plus du passé
Guéant, le retour du Reichhhauffé
Guéant, il faut ameuter la vieille garde
Guéant, tu dois jouer les Lagaillarde
Guéant, tu roules en voiture à cocarde

La proportionnelle bientôt légalisée
Fera de toi l'arbitre de l'Assemblée
A c'la le Kaiser Sarkoco n'est pas étranger
Souvenirs ... attention ... danger

 

Allez les gauchistes, je vous fais une fleur, je sais que vous êtes en pétard, je vous offre la version originale avec Le Luron fustigeant Le Pen, ça vous détendra car bientôt, vous ne pourrez plus le faire !

 

Thierry Le Luron : Le Pen attention danger

 

 

Bisous

 

Nadine

Commenter cet article